Havre de paix… de l’Asie à Chambly

Reproduire chez soi, une parcelle de chaque pays qui m’ont inspiré : Île de Bali, la Thaïlande, le Cambodge et l’Inde.

Des pays où des jardins luxuriants se retrouvent au cœur des grands centres urbains où fourmillent des milliers de gens. Un oasis de paix, un lieu de quiétude pour se retirer et se ressourcer.

C’est pendant la nuit que j’ai décidé de me mettre en action en enlevant tout le gazon autour de la maison. J’allais créer mon oasis au cœur de la ville. Des milliers de tonnes de roches plus tard, une magnifique cascade d’eau plonge dans un bassin où nagent les poissons à l’avant de la maison. Des fougères, des couvres-sol et des plantes rustiques s’harmonisent à travers les arbres et les statuts asiatiques.

Sur le côté est, un cabanon thaïlandais près d’un jardin de mousse au pied d’une deuxième cascade nous transporte au cœur des jardins du Wayan Café de Bali. Diverses essences d’arbres tortueux apportent la touche de la magie de la nature asiatique.

Au sud, un potager longe la maison jusqu’au côté ouest où trône les arbres fruitiers et les arbustes floraux. Une troisième cascade d’eau au pied d’un grand pin complète le paysage digne du sud de l’Inde.

Plus la création extérieure se dessinait, plus le désir de ressentir ces lieux à l’intérieur se forgeait. Alors, j’ai décidé de créer une maison personnalisée en globalité.

C’est Bali que j’ai voulu reproduire. Le mélange de texture, la chaleur des matériaux et l’espace visuel de ces lieux m’inspiraient grandement. Une palissade aux influences cambodgiennes nous accueille vers la terrasse balinaise.

J’ai ouvert les murs des deux chambres et j’ai remplacé les supports principaux par des poutres bicentenaires donnant un cachet unique au premier coup d’œil, dès notre arrivé.

Des faux-finis aux couleurs ocre rappellent les demeures balinaises. Dans le salon et la chambre principale, les plafonds ont été ouverts et recouvert de bois pour mettre en valeur les madriers déjà présents. Des toiles représentants des mandalas tibétains et le Cambodge accentuent le caractère du décor.

C’est une porte coulissante en cèdre qui nous accueille pour la salle de bain où une racine d’arbre porte un lavabo en roche donnant un cachet particulier et unique à la pièce.

Avec l’imagination, des matériaux recyclés et en se mettant en action, faites de votre demeure un lieu à votre image.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *